1 Historique

Le 10 Juillet 1989

Les parlementaires ont voté à l’unanimité une loi relative à la prévention des mauvais traitements à l’égard des mineurs et à la Protection de l’Enfance. Cette loi a donné le jour au Service National d’Accueil Téléphonique pour l’Enfance Maltraitée, communément appelé « Allô Enfance Maltraitée ».

Depuis Mars 1997

Le service bénéficie d’un numéro d’appel simplifié à 3 chiffres : le 119. L’affichage de ce numéro est obligatoire dans tous les lieux recevant des mineurs.

Depuis 2003, Le 119 a acquis le statut de numéro d’urgence (comme les n° 115, 17, 18, 112 et 15), ce qui donne obligation à tous les opérateurs de rendre accessible le numéro gratuitement, y compris depuis les téléphones mobiles.

Loi du 5 Mars 2007

Réformant la protection de l’enfance (JO du 6 mars 2007) a remplacé le mot « maltraité » par le mot « en danger ».

 

2 Statut

Le SNATED est dans le champ de la téléphonie sociale le seul service émanant d’une décision législative. Il est financé à parts égales par l’Etat et les Départements.

Le service est assisté d’un comité technique composé d’experts du champ de la protection de l’enfance et de la téléphonie sociale et en santé.

 

3 Missions

La loi du 10 juillet 1989, confortée par celle du 5 mars 2007, confère deux missions au service :

Une mission de prévention et de protection :

Accueillir les appels d’enfants en danger ou en risque de l’être et de toute personne confrontée à ce type de situations, pour aider à leur dépistage et faciliter la protection des mineurs en danger.

Une mission de transmission :

Transmettre les informations préoccupantes concernant ces enfants aux services départementaux compétents en la matière : les cellules de recueil des informations préoccupantes (CRIP) aux fins d’évaluation.

 

4 Equipe

Sous la responsabilité de la Directrice du SNATED, trois coordonnateurs sont en charge de l’encadrement technique et hiérarchique des 45 écoutants. Ces trois professionnels, de formation pluridisciplinaire, assurent l’interface entre le 119 et les cellules départementales de recueil d’informations préoccupantes (CRIP).

Les coordonnateurs maîtrisent l’ensemble des procédures de transmission d’informations préoccupantes, valident les écrits des écoutants et en assurent le suivi avec l’aide de l’assistante du SNATED. Ils sont ainsi en relation permanente avec les dispositifs départementaux d’action sociale et d’autres partenaires de la protection de l’enfance. Une assistante rattachée directement au responsable fait également partie de l’équipe de coordination. En plus des tâches habituelles inhérentes à cette fonction, elle a en charge le suivi du pré-accueil. Afin d’assurer la notoriété du 119, une responsable communication fait également partie du service. Elle est notamment en charge du site internet et des relations avec les medias.

Le SNATED fonctionne de façon transverse avec les autres services du GIPED. Ainsi, le service informatique et téléphonie de l’institution assure au quotidien le bon fonctionnement des réseaux.

Qui répond au 119 ?

Les agents du pré-accueil
Une équipe de 10 professionnels de la téléphonie accueille les appelants, vérifie que leurs appels concernent bien les missions dévolues au service et oriente les appels explicites vers le plateau d’écoute.

Les écoutants
L’équipe pluridisciplinaire est composée de 45 professionnels de formations complémentaires : psychologues, juristes, travailleurs sociaux. Ces professionnels sont tous formés à la relation d’aide, ont une connaissance des pathologies liées à la maltraitance des enfants, maîtrisent les fonctionnements institutionnels, administratifs et judiciaires et connaissent les réseaux sociaux départementaux. Leur mission première est d’être à l’écoute des usagers, et de procéder à l’évaluation des appels à travers leur contenu.